Avec Windows 10, les mises à jour automatiques seront obligatoires

Avec Windows 10, Microsoft entend assurer la sécurité de son système et obligera l’activation des mises à jour automatique.

Pour Microsoft, Windows 10 est l’occasion d’introduire un certain nombre de nouveautés sur la maintenance du système. Ainsi, la société expliquait qu’elle ne déploierait plus les fameux Patch Tuesday auprès des consommateurs – qui consiste à publier un ensemble de correctifs le second mardi de chaque mois-, et qu’elle souhaite au contraire proposer les mises à jour le plus rapidement, dès leur disponibilité.

Pour ce faire, l’éditeur introduira des canaux de déploiement permettant de recevoir les correctifs et nouveautés plus ou moins fréquemment selon les envies de chacun. Ils seront proposés de manière transparente en tâche de fond. Concrètement, elles seront installées lorsque l’ordinateur n’est pas utilisé.

Mais en plus d’une meilleure fluidité dans la maintenance du système, Microsoft compte surtout inclure chacun des utilisateurs dans la boucle. En effet, le magazine Recode rapporte que l’éditeur a modifié les conditions d’utilisation. Microsoft explique ainsi : « les termes de la licence pour Windows 10 nécessiteront que les mises à jour automatiques soient activées pour sécuriser nos consommateurs et déployer Windows en tant de service ».

windows-10-article

Au mois de mars nous apprenions que l’infrastructure de Windows Update serait également modifiée. En effet, Windows 10 introduit une option permettant d’activer le téléchargement en pair-à-pair (P2P). Cela accélérera les transferts tout en allégeant la charge sur les serveurs de Microsoft. Les consommateurs devraient, pour leur part, partager une portion de leur bande passante.